Ascencion de sommets techniques

L'ascencion d'environ un sommet sur deux demande quelques notions de cramponnage et d'escalade. La difficulté reste souvent très modérée, les pentes de neige de népassent pas les 40° et sont souvent courtes, et la difficulté des passages d'escalade oscille entre le II et le III ou III+. Beaucoup de débutants débrouillards peuvent tout à fait envisager ce genre d'ascencions, tout de suite ou après avoir réussi un premier sommet facile.

Voici quelques idées :

Parc National des Ecrins : Barre des Ecrins, plus haut sommet du massif (4102 m), la traversée du Pelvoux (3942 m), la Meije Orientale (3890 m), l'Ailefroide Orientale (3847 m), l'Olan (3564 m), les Agneaux (3664 m)...

Parc National de la Vanoise : La Grande Casse (3855 m) par les grands couloirs, le Mont Pourri (3779 m) en traversée sud-nord, la face nord de la pointe de Tsanteleina (3602 m), la Grande Ciamarella (3676 m)...

Massif du Mont Blanc : Aiguille d'Argentière (3901 m), Pointe Isabelle (3761 m), Aiguille du Moine (3412 m), voie normale des Courtes (3856 m), la traversée du Tour Noir (3837 m)...

Le prix dépend de la longueur de la course, contactez-moi pour en savoir plus sur le sommet qui vous intéresse !

 

periode: 
Printemps, Eté, Automne
Durée: 
1,5 jour