Cervin (ou Matterhorn, 4478 m), face nord, voie Schmid

Après une fin d'été très sèche, les conditions de mixtes en ce début d'automne s'améliorent tout doucement. Avec Vincent nous avons longtemps hésité entre tour dans les Jorasses et le Cervin. Beaucoup de neige récente à Chamonix, moins dans le Valais, et du vent orienté nord un peu partout : compliqué ! Finalement, tout contents de notre choix, nous arrivons à Zermatt pour voir la face... qui semble bien sèche ! Aie ! Cerise sur le gâteau, nous croisons sous le refuge du Hornli deux grimpeurs germanophones qui nous expliquent avoir échoué dans la pente inférieure, normalement le passage le plus facile, qui est semble-t-il en très mauvaises conditions. Arrivés au refuge nous faisons le point avec un trio italien qui décide de renoncer à la face nord pour aller dans la voie normale. Bon, décidémment, ça se présente bien, cette affaire ! Partis à 2h45 du refuge, la trace laissée la veille nous aide bien pour trouver notre chemin sur le glacier dans la nuit noire, et nous arrivons vite au pied de la pente inférieure, qui s'avère être toute en glace à 55°, mais grimpable. Au lever du jour nous nous apercevons que nous sommes un poil trop à gauche, ce qui nous vaut une longueur de traversée dans la glace vive, que du bonheur ! On arrive alors dans la section médiane de goulottes à 70/75°, parfois interrompue par du mixte ou de la neige sans consistance plaquée sur le rocher. Quelques jolies longueurs par-ci par-là, notamment une longueur plus raide en glace sèche avec de courts passages verticaux. Dans les pentes sommitales, enfin quelques sections en neige pour reposer les doigts de pied qui commencent à bien chauffer après 1100m et 11h de cramponnage en pointes avant. Après un super casse-croûte au sommet gorgé de soleil, nous filons sur l'arrête du Hornli dans laquelle nous croisons les dernières cordées de la voie normale. A peine le temps de boire un coup au refuge, nous devons déjà filer à Zermatt pour remplir nos obligations respectives du lendemain... Devant les touristes chics aux terrasses des bars et des restos, c'est le décalage total... Qu'est-ce-qui se passe ici ? C'est qui tous ces gens, pourquoi y z ont pas de corde ? Elle est où la montagne surlaquelle on était tout à l'heure ?

Date: 
16/09/2012


Afficher Climbing routes - Sébastien Ibanez sur une carte plus grande

Cervin (ou Matterhorn, 4478 m), face nord, voie Schmid
Vincent & moi au sommet !
Cervin (ou Matterhorn, 4478 m), face nord, voie Schmid
La seule photo du Cervin prise en vitesse depuis Zermatt
Cervin (ou Matterhorn, 4478 m), face nord, voie Schmid
Les pentes inférieures, tout en glace !
Cervin (ou Matterhorn, 4478 m), face nord, voie Schmid
Un peu de mixte
Cervin (ou Matterhorn, 4478 m), face nord, voie Schmid
Glace toujours
Cervin (ou Matterhorn, 4478 m), face nord, voie Schmid
Cervin (ou Matterhorn, 4478 m), face nord, voie Schmid
Enfin un peu de neige dans les pentes sommitales !
Cervin (ou Matterhorn, 4478 m), face nord, voie Schmid